Aller au contenu principal

ÉQUITÉ ET DIVERSITÉ

équité et diversité

Source de dynamisme, de créativité et d’innovation, la diversité est cultivée sous toutes ses formes au sein de notre groupe : égalité femmes/hommes, mixité des origines ethniques et sociales, équilibre entre jeunes et seniors, intégration des personnes handicapées… Conformément à notre code éthique, notre politique de non-discrimination s’applique à tous les niveaux :

  • recrutement
  • rémunération
  • évolution au sein du groupe

Signataires de la charte de la diversité en France depuis 2005, nous avons mis en œuvre de nombreuses actions pour renforcer l’application de cette politique dans les sites et intensifier la sensibilisation des salariés sur ce thème. En France, les équipes Ressources Humaines ont été formées en 2017 aux stéréotypes, à la diversité et à l’égalité femmes/hommes.

Notre groupe s’est doté de :

  • comités locaux de la diversité formés aux indicateurs et à la mesure de la diversité par l’organisme ISM Corum, pour chacun des sites français
  • conseil de la diversité intégrant la Ligue Internationale Contre le Racisme et l’Antisémitisme (LICRA)

 

L’égalité femmes/hommes

En France, l’égalité professionnelle entre les hommes et les femmes au sein de notre groupe fait l’objet d’un accord collectif renouvelé fin 2018. Cet accord oblige chacune de nos sociétés à élaborer un plan d’actions avec des indicateurs de suivi sur les thèmes de la rémunération, de la promotion/classification et de la formation. Il fait l’objet d’un rapport annuel de situation comparée.

Les mesures prises en faveur de l’égalité femmes/hommes sont diverses :

  • flexibilité dans l’organisation du travail pour faciliter l’équilibre entre vie professionnelle et personnelle
  • mise en place de solutions de garde d’enfants ou de conciergerie
  • formations spécifiques diplômantes aux métiers techniques proposées aux femmes depuis 2011, avec à la clé propositions d’évolution de poste.
Egalité hommes / femmes

La Loi Avenir Professionnel du 5 Septembre 2018 relative à l’égalité professionnelle entre les femmes et les hommes a introduit l’obligation de publier une note d’entreprise reposant sur la mesure de 4 ou 5 indicateurs, en fonction de sa taille. Voici les résultats de cette notation pour le Groupe SEB en France, au 1er mars 2020 :

Société de plus de 1000 salariés :

  • TEFAL SAS : 92/100

Sociétés entre 250 et 1000 salariés :

  • CALOR SAS : 89/100
  • Groupe SEB France SAS : 99/100
  • Groupe SEB Moulinex : 93/100
  • SAS SEB : 86/100
  • SEB Développement SAS : 88/100

Sociétés de moins de 250 salariés :

  • ROWENTA SAS : 83/100
  • SIS SAS : 92/100
  • Groupe SEB Retailing : 99/100
  • Groupe SEB Export : la note globale n’est pas calculable, mais les notes obtenues aux indicateurs relatif à la répartition des augmentations et promotions entre les femmes et les hommes (indicateur 2) et relatif aux dix plus hautes rémunérations dans l’entreprise (indicateur 5) sont les suivantes :
    • Indicateur 2 : 35/35
    • Indicateur 5 : 10/10

Dans le cadre de son nouvel accord, le Groupe SEB poursuit ses engagements et plans d’actions en matière d’égalité professionnelle Femmes-Hommes.

Le handicap

Le handicap représente un double enjeu pour notre groupe :

  • la prévention avec une politique de santé/sécurité au travail
  • l’intégration avec l’emploi de personnes en situation de handicap

En France, nous avons signé en 2013 un accord collectif triennal sur le handicap, visant une meilleure insertion des travailleurs handicapés et leur intégration durable dans les sociétés industrielles ou tertiaires.

Cet accord sur le handicap prévoit :

  • une sensibilisation de l’ensemble des collaborateurs au handicap à travers des sessions de communication, un livret sur le handicap, un guide des aides mobilisables, etc
  • des actions avec nos écoles partenaires et des organismes spécialisés pour agir dès le recrutement
  • des mesures en faveur des salariés en situation de handicap comme la possibilité en fin de carrière de réduire le temps de travail de 2 % avec maintien de la rémunération, sur prescription médicale
  • l’intégration de salariés en situation de handicap, notamment en intérim et à travers les Etablissements et Services d'Aide par le Travail (ESAT)

Ainsi, le taux de salariés en situation de handicap en France est de 5,36% en 2018.